News en bref

Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ligne de Mbuji-Mayi d’ici fin février; FlyCAA réceptionne un Airbus A321 pour l’exploitation des lignes domestiques; Un Airbus A320 de Congo Airways transporte des supporters congolais au Rwanda pour le CHAN 2016; des travaux majeurs prévus pour 2017à l’aéroport de MbujiMayi, Congo Airways prepare la sesserte de la ville de Mbandaka>

Tuesday, May 19, 2015

FlyCAA : renouvellement du contrat de maintenance avec Sabena Aerospace

La compagnie d’aviation FlyCAA vient de renouveler son contrat de maintenance avec la compagnie belge Sabena Aerospace.  Cela fait bientôt près de six ans que la compagnie Sabena Aerospace s’occupe de la maintenance de la flotte aérienne de FlyCAA.  Et depuis le mois de décembre dernier, le groupe belge a installé un centre de maintenance à Kinshasa, et qui opère essentiellement avec  du personnel étranger, à défaut d’avoir du personnel qualifié congolais.  L’objectif à long-terme est d’avoir des techniciens congolais formés dans la maintenance, et que seul les réparations ou révisions lourdes soient effectuées à l’extérieur du pays. 

Dans la mesure où la nouvelle compagnie aérienne congolaise Congo Airways compte s’équiper des appareils Airbus A320, le mêmes que FlyCAA, ce partenariat pourrait indirectement profiter a ces deux entreprises sur le long terme.  Il sied de noter que la compagnie FlyCAA possède dans sa flotte 4 appareils de type A320-200 et 3 Fokker 50.

Friday, May 15, 2015

Congo Airways: la compagnie aérienne recrute du personnel


En préparation de son lancement prévu pour le 30 Juin prochain, la compagnie aérienne Congo Airways procède à une campagne de recrutement pour les postes affichés ci-bas.  Cliquez sur le poste pour plus de détails.                                      
  Responsable de programme
  Charge des relations publiques et communication

                                                  Trésorier (ère)
                                                   Responsable du département IT (Technologie de l’information)
                                                  Responsable des ventes
                                                  Caissier (ère)
                                                   Agents de comptoires

Le processus de sélection est piloté par la compagnie Price Water House Cooper et tous les CV doivent être reçus au plus tard le 24 Mai 2015 à l’adresse: contact.pwcrdc@cd.pwc.com

Wednesday, May 13, 2015

Korongo Airlines: vers une recapitalisation de la compagnie?

La compagnie aérienne congolaise Korongo Airlines serait en voie de recapitalisation, d’après les dépêches de certains journaux belges.  Lancé en 2012 avec la participation de compagnie belge Brussel Airlines (40%), ainsi que le groupe Georges Forrest International  (36%), ainsi que des capitaux privés congolais, la compagnie éprouve d’énormes difficultés à s’imposer et ainsi assurer sa viabilité dans le ciel congolais.  
Des 3 appareils à son lancement, la compagnie ne compte plus qu’un seul appareil dans sa flotte, un Boeing 737-300, et ne couvre que 4 villes, incluant Johannesburg en Afrique du Sud.  Maintes fois annoncé, l’arrive d’avions additionnels ne s’est jamais matérialisée suite à des différents qui opposent les principaux actionnaires de la compagnie.  Outre Brussel Airlines, on annonce une participation financière d’Ethiopian Airways.Avec la compétition de la future compagnie aérienne Congo Airways qui s’annonce, Korongo a tout intérêt à clarifier ses ambitions ou sera forcé de disparaitre.  Attendu comme la compagnie aérienne qui allait révolutionner le secteur aérien en RDC, Korongo est resté l’ombre 
d’elle-même, semant des doutes sur sa viabilité non seulement chez ses  employés, mais aussi chez leurs nombreux clients.  Espérant que cette fois-ci sera la bonne.   

Tuesday, May 12, 2015

Congo Airways : la ministre du portefeuille dévoile les détails sur les actionnaires

Lors d’une question orale avec débat au Senat, la ministre du portefeuille Mme Louise Munga a donné plus de précisions sur l’actionnariat de la nouvelle compagnie aérienne Congo Airways.  Les actionnaires se composent de la manière suivante: l’Etat congolais à concurrence de 62,73% ; la Société Commerciale des Transports et Ports ( SCTP) à concurrence de 5,73% ; la Générale des Carrières et des Mines (Gécamines) à concurrence de 5,73% ; l’Office de Gestion du Fret Multimodal (Ogefrem) à concurrence de 5,73% ; le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI) à concurrence de 5,73%, la Régie des Voies Aériennes (RVA) à concurrence de 2,87%, l’Institut National de Sécurité Sociale (INSS) à concurrence de 5,73% et les futurs employés de Congo Airways 5,75%.  Le capital social de la compagnie est estimé à près de 32 milliards de francs congolais, soit 35 millions de dollars US.

Des détails additionnels devraient être fournis ce Mercredi au Senat en réponse aux multiples questions, et préoccupations exprimées par certains sénateurs sur la viabilité, le financement et la gestion de cette compagnie, et du sort de désormais la quasi-défunte compagnie aérienne nationale LAC (Lignes Aériennes Congolaises).  A suivre…

Friday, May 8, 2015

Air CEMAC: les états membres enterrent le projet de la compagnie aérienne

Le 12e Sommet de la Cémac, la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale, se tenait mercredi à Libreville au Gabon. Au cours de cette réunion, il a été décidé que désormais, les ressortissants des pays de la communauté munis de pièces d'identité biométriques seraient autorisés à circuler dans les pays du territoire communautaire sans visa. Mais surtout, les chefs d'Etat et de gouvernement de la région ont enterré Air Cémac, le projet de compagnie aérienne de la zone.
L'avis de décès tient en trois lignes perdues dans les dix pages du communiqué final. « En matière de transport aérien, au regard des difficultés de démarrage de la compagnie communautaire Air Cémac, les chefs d'Etat, de gouvernement et de délégation ont décidé de renoncer à ce projet », dit simplement le document. Portée sur les fonds baptismaux en 2002, à la mort d'Air Afrique, Air Cémac avait un siège social inauguré en 2013, un conseil d'administration et des dirigeants. Mais pas de chiffre d'affaires, ni même le moindre avion.

Sunday, May 3, 2015

RDC : la compagnie TAAG Angola Airlines reprend ses vols vers Kinshasa

L'avion de la compagnie angolaise de transport aérien (TAAG) a atterri le Jeudi 23 Avril dernier à l'aéroport international de N'djili, à Kinshasa, cinq après la suspension de vols, à cause des divergences  politiques entre les deux états.  En effet, suite aux expulsions massives, violentes et répétées des ressortissants congolais (en situation régulière et irrégulière) de certaines villes d’Angola, le gouvernement de la RDC, sous pression de la population avait décidé de procéder à son tour à l’expulsion des ressortissants angolais vivants en RDC.  Le gouvernement angolais avait ainsi décidé de la suspension des vols de la compagnie TAAG vers la RDC, obligeant les voyageurs congolais à effectuer le trajet par voies routières, dans des conditions pas toujours agréable, à moins de s’y rendre par un vol indirect.  Le vol s’est effectué à bord d’un Boeing 737-700 et le trajet Luanda-Kinshasa s’est effectué en près de 55 minutes.
Accueil de l’avion de TAAG par les engins anti-incendie de la RVA @Photos courtoisie Angop