News en bref

Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ligne de Mbuji-Mayi d’ici fin février; FlyCAA réceptionne un Airbus A321 pour l’exploitation des lignes domestiques; Un Airbus A320 de Congo Airways transporte des supporters congolais au Rwanda pour le CHAN 2016; des travaux majeurs prévus pour 2017à l’aéroport de MbujiMayi, Congo Airways prepare la sesserte de la ville de Mbandaka>

Monday, March 30, 2015

RDC : Nominations à l’Autorité de l’Aviation Civile et a Congo-Airways

Dans le cadre du processus de reorganization du secteur de l’aviaton civile en RDC, le President Kabila a signé, mardi 17 mars, une ordonnance portant nomination des membres du conseil d’administration et de la direction générale de l’Autorité de l’Aviation civile de la RDC (AAC/RDC).  Sébastien Lesenjina est nommé président du comité de gestion tandis que Jean Tshiumba Mpunga est promu directeur général de ce service de l’Etat. Il sera secondé par Hypolite Mwaka.

L’AAC/RDC est notamment chargée d’assister le gouvernement dans la définition et la conduite de la politique aéronautique nationale en tenant compte des besoins du pays et des normes et conventions internationales actualisées. Elle exécute également la politique de l’Etat congolais en matière d’aviation civile.​
En outre, le chef d’état vient aussi de nommer le president du conseil d’administration (PCA) de la nouvelle compagnie aerienne Congo Airways en la personne de Mme Louise Mayuma Kasende


Source : Radiookapi/DRCongo Blog

Wednesday, March 25, 2015

Le patron de Congo Airways s’installe dans ses bureaux, 2 avions attendus fin Mars


Nommé la semaine passée par le chef de l’Etat, le directeur général de Congo Airways, Claude Kirongozi, s’est installé lundi 9 février dans son nouveau bureau situé sur le boulevard du 30 juin à Kinshasa. Son adjoint viendra d’Air France Consulting, l’entreprise française à qui le gouvernement congolais a confié la gestion du lancement de cette nouvelle compagnie aérienne.
L’entreprise ne dispose pas encore d’avions. Le gouvernement congolais en aurait sollicité auprès d’Air France KLM et de la firme canadienne Bombardier.

D’ici la fin du mois de mars, indiquent des sources du ministère congolais des Transports, deux aéronefs seront mis à la disposition de Congo Airways: un Airbus A320 et un Bombardier Q400. Des avions d’occasion qui seront livrés dans un premier temps sous forme de leasing ou location-vente. Les mêmes sources révèlent que le gouvernement compte acheter plus tard des avions neufs.

Source: Radiookapi

Tuesday, March 17, 2015

Aéroport de Mbandaka : véhicules passerelle et anti-incendie remis par la MONUSCO

La Monusco a remis vendredi 13 mars quatre véhicules opérationnels à l’aéroport de Mbandaka, à l’Equateur. Il s’agit notamment d’un véhicule passerelle et d’un véhicule anti- incendie dont l’aéroport était dépourvu. Le commandant de l’aéroport, José Betofe, s’est réjoui de cette dotation qui, selon lui, permettrait d’améliorer la qualité des services proposés par cet aéroport.  
Jusque-là, l’aéroport de Mbandaka ne disposait que d’extincteurs pour faire face aux incendies.
Faute de véhicule passerelle, les compagnies aériennes utilisait une échelle pour embarquer ou débarquer les passagers à bord de leurs avions.
« Je voudrais ici remercier la Monusco. En nous dotant de ces quatre véhicules, notamment un véhicule Prado, un élévateur, un véhicule passerelle et un véhicule anti-incendie, la capacité de notre aéroport va être élevée. Avec ce véhicule passerelle, nous serons en mesure de recevoir les passagers transportés par des gros porteurs. Ça va beaucoup aider », s’est réjoui José Betofe.

Thursday, March 5, 2015

République Démocratique du Congo : tarifs aériens scandaleux


En RDC, ce sont des commerçants qui font l’aviation. Cette assertion provient d’un visiteur étranger qui a été scandalisé par le tarif passagers et fret aériens en vigueur en RDC depuis quelques temps. Voyager par avion à l’intérieur du pays est devenu un luxe pour les congolais moyens.  Alors qu’il revient à la somme de 680 dollars Us entre Kinshasa-Jobourg, 980 $US sur Bruxelles et Paris. Ce qui étonne et scandalise plus d’un Congolais, c’est que les tarifs entre les autres capitales africaines et certains pays de l’Europe Occidentale, particulièrement la France, la Belgique, l’Italie, l’Espagne, Lisbonne ne dépassent pas la somme de mille dollars Us pendant la période normale.

Tout récemment, le ministre de l’Economie a réuni les exploitants aériens pour parvenir à des tarifs acceptables et répondant aux normes établies par l’IATA et l’APAVE. Il semble que les violons sont encore loin de s’accorder du fait du refus opposé par les compagnies aériennes privées de droit congolais qui se cabrent derrière le prétexte de monopole pour maintenir ces tarifs scandaleux.