News en bref

Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ligne de Mbuji-Mayi d’ici fin février; FlyCAA réceptionne un Airbus A321 pour l’exploitation des lignes domestiques; Un Airbus A320 de Congo Airways transporte des supporters congolais au Rwanda pour le CHAN 2016; des travaux majeurs prévus pour 2017à l’aéroport de MbujiMayi, Congo Airways prepare la sesserte de la ville de Mbandaka>

Sunday, February 21, 2016

Congo Airways bientôt sur l’ensemble du territoire national, Mbuji-Mayi tjrs suspendu

La compagnie nationale aérienne Congo Airways va bientôt desservir l’ensemble du territoire de la République Démocratique du Congo, a annoncé vendredi le directeur général adjoint et dirigeant responsable de cette entreprise de droit congolais, Jérôme Maillet, au cours d’un café de presse organisé à Béatrice Hôtel à Kinshasa.

Jérôme Maillet a indiqué à ce sujet que dans le souci de desservir l’ensemble du territoire national «dans des conditions optimales de sécurité, Congo Airways est en train de finaliser l’acquisition de deux avions de moindre capacité (70 sièges) et donc de faible tonnage», en l’occurrence des Bombardiers Q400. Ces avions, a soutenu le DGA de Congo Airways, «seront à même de relier Kinshasa-Mbuji-Mayi dans le respect des plus hauts standards de l’aéronautique chers à Congo Airways».
Le Directeur général adjoint de Congo Airways qui voulait en même temps apporter un démenti formel aux «rumeurs erronées qui circulent sur l’escale de Mbuji-Mayi», a rappelé que la décision de suspendre les vols sur la ligne Kinshasa-Mbuji-Mayi prise en date du 8 décembre 2015 et toujours en vigueur jusqu’à nouvel ordre, est motivée par «la préservation des vols et de nos passagers ».

Tuesday, February 9, 2016

FlyCAA : la compagnie aérienne receptionne unAirbus A321

La Compagnie Africaine d’Aviation (FlyCAA) a réceptionné le Mardi 02 Février dernier à l’aéroport international de N’djili son nouvel avion, un Airbus A321, immatricule 9Q-DSB (ex-Thomas Cook). Cet appareil d’une capacité de 200 sièges vient s’ajouter à la flotte existante qui comprend 3 Airbus 320 et 2 Fokker 50. L’appareil sera utilisé pour desservir les destinations de Kinshasa, Goma, Lubumbashi, Mbandaka, Goma. Il sied de rappeler que la compagnie FlyCAA  a perdu au mois de Janvier dernier son permis d’exploitation sur la ligne Kinshasa-Johannesburg, qui était son unique destination régionale.  On s’attend à ce que la compagnie nationale Congo Airways reprenne la destination dans les prochaines semaines.  Avec l'arrivée prochaine de deux aéronefs de Congo Airways, on s'attend à ce que la competition entre ces deux compagnies soit plus rude.
FlyCAA Airbus A321 (Picture FlyCAA)
Plus de photos et video plus bas (Courtoisie FlyCAA)

Sunday, February 7, 2016

Congo Airways: deux nouveaux avions arrivent d'ici Avril

Lancée en octobre 2015 avec deux avions de marque Airbus A320, la compagnie aérienne nationale (Congo Airways), va bénéficier fin avril 2016 de deux nouveaux aéronefs de marque Bombardier. Des négociations d’achat seraient même déjà très avancées.

Si les premières commandes trouvées en Italie étaient d’Airbus A320, pour la seconde commande, le Gouvernement a porté son choix sur le Q400 du constructeur canadien (Bombardier). Avec l’arrivée de ces deux avions, la flotte de Congo Airways sera portée à quatre appareils dont deux Airbus A320 et deux Q400 Bombardier.

C’est le Premier ministre qui l’a attesté devant les journalistes, lors d’une conférence de presse ténue à la Primature. L’objectif, a rassuré Augustin Matata Ponyo, c’est d’atteindre six avions avant la fin de l’année en cours comme l’avait souligné le Chef de l’Etat. 

Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ligne de Mbuji-Mayi d’ici fin février

La compagnie aérienne Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ville de Mbuji-Mayi d’ici le 20 février prochain, a annoncé jeudi 4 février le ministre des Transports et voies de communication, Justin Kalumba. Il a fait cette annonce à l’issue d’une réunion qu’il a tenue avec le commissaire spécial du Kasaï-Oriental, le Directeur général de la Régie de voies aériennes (RVA) et les responsables des compagnies aériennes.
Congo Airways avait suspendu ses vols, il y a plus d’un mois à cause du mauvais état de la piste de l’aéroport de Bipemba.  Le rapport des représentants de la Régie des Voies Aériennes (RVA), du ministère des Transports et Voies de Communication ainsi que de Congo Airways indique que la piste de l’aéroport de Bipemba à Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental) a certes vieilli mais elle est praticable.
Le directeur de la RVA affirme que, «l’état de la piste aujourd’hui permet à ce que les exploitations ne puissent pas être arrêtées. Et les compagnies sont unanimes. Certes, il y a des travaux à faire, mais il n’y a pas de travaux qui peuvent empêcher l’exploitation sur ces 2000 m actuellement».  Il a toutefois annoncé, pour 2017, l’exécution d’un programme de renforcement de la piste de l’aéroport de Mbuji-Mayi. Ce programme va également assurer la rénovation de cette piste dans sa longueur de 2400 m et voire même son extension à 3000 m de longueur.

Thursday, February 4, 2016

Nord Kivu : Lr gouverneur Julien Paluku pour la réhabilitation de l’aéroport de Mavivi-Beni

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya a plaidé, mercredi au cours d’un entretien avec le représentant de la Banque mondiale en RDC, pour la réhabilitation et l’asphaltage de la piste d’atterrissage de l’Aéroport de Mavivi de Beni qui constitue une des priorités pouvant contribuer au désenclavement de cette partie du pays.
Situé dans la ville de Beni, l’aéroport de Mavivi constitue un important point focal pour le trafic entre non seulement la ville de Goma mais aussi toute la partie Est du pays, a indiqué le Chef de l’Exécutif provincial qui a émis le vœu de voire cette infrastructure être hissée au standard international pour ses multiples enjeux socioéconomiques et politiques.
Long de 2000 mètres, cet aéroport mérite d’être allongé afin de recevoir des avions gros porteurs capables de contribuer au développement de la province où l’on enregistre le retour progressif de la paix, a renchérit Julien Paluku Kahongya. La Banque Mondiale, rappelle- t- on, s’est engagée à financer les travaux d’aménagement la zone de sécurité à l’aéroport international de Goma qui a été prolongé des cinq cents mètres recouvrant ainsi les 80% de sa longueur traditionnelle. 

ACPCongo