News en bref

Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ligne de Mbuji-Mayi d’ici fin février; FlyCAA réceptionne un Airbus A321 pour l’exploitation des lignes domestiques; Un Airbus A320 de Congo Airways transporte des supporters congolais au Rwanda pour le CHAN 2016; des travaux majeurs prévus pour 2017à l’aéroport de MbujiMayi, Congo Airways prepare la sesserte de la ville de Mbandaka>

Tuesday, December 29, 2015

Accident d’avion à Mbuji-Mayi: Serve Air Cargo évoque le mauvais temps

Selon la direction de Service Air Cargo, l’accident de son avion à Mbuji-Mayi a été causé par le mauvais temps (orage). L’entreprise déplore les pertes en vie humaine et promet que les familles des victimes de ce drame seront accompagnées.
Un Airbus A310 de Serve Air Cargo a raté son atterrissage, jeudi 24 décembre, à l’aéroport de Bipemba, à Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental), causant la mort de 8 personnes. Au cours d’une conférence de presse le vendredi 25 décembre à Kinshasa, Christian Bila Minlangu Zola, directeur des vols de Service Air Cargo, a estimé que les raisons exactes seront connues après une enquête.  « Ce n’est pas un crash, qu’on se le dise. C’est une sortie de piste. Et les raisons de cette sortie de piste seront exactement discutées lors de l’enquête », indique-t-il.
Une video postée sur les reseaux sociaux par un certain @LucNtambwa démontrent une accumulation d'eau importante  sur la piste, probablement due au type de construction de l'époque qui ne permet pas l'evacuation d'eau sur les cotés.  La vitese combiné à un phenomene d'aquaplanage pourrait aussi expliquer cet incident.

Tuesday, December 22, 2015

Congo Airways suspend ses vols à destination de Mbuji-Mayi


La compagnie aérienne « Congo Airways » vient de suspendre ses vols vers Mbuji-Mayi (Kasaï-Oriental) « jusqu’à nouvel ordre ». La direction générale de l’entreprise a pris cette décision mardi 8 décembre suite à la dégradation de l’état de la piste d’atterrissage de l’aéroport de Bipemba.
« Nous nous sommes rendus compte que la piste ainsi que le tarmac s’est détérioré.  Cela ne nous permettait plus d’assurer nos vols dans cette ville en toute sécurité. Voilà pourquoi nous avons pris cette décision de suspendre nos vols pour l’intérêt supérieur de nos passagers » a expliqué à Radio Okapi Claude Kirongozi, directeur général de Congo Airways. A l’en croire, cette décision répond à des impératifs sécuritaires et pas à une éventuelle contreperformance en termes de rentabilité. 

Claude Kirongozi a, par ailleurs, indiqué que le problème à la base de cette mesure ne se pose pas dans les aéroports des autres villes de la RDC desservies par Congo Airways.  La compagnie promet de revoir cette décision jusqu’à la réparation de la piste de l’aéroport. Cette décision intervient deux semaines après le lancement des vols domestiques de la compagnie vers cette ville de la province du Kasaï-Oriental.

Tuesday, December 15, 2015

Aviation civile : les passagers de FlyCAA bloqués à Kananga

Selon des sources concordantes, l'Autorité de l'aviation civile a interdit le vol de la Compagnie africaine d'Aviation (CAA) de Kananga, la capitale du Kasaï central, vers Kinshasa à la suite d'un contrôle technique non effectué sur cet aéronef. Informé nuitamment de la décision, l'Agence CAA Kananga située au croisement Boulevard et Sapin a fait part aux voyageurs de l'impossibilité d'organiser le vol prévu vers Kinshasa le 7 décembre dans la matinée. Des informations en notre possession confirment des scènes de colère des voyageurs, d'autant plus que le cheking en question devrait être effectué seulement en mars 2016. Parmi les personnes bloquées, il y a une équipe de journalistes de Kinshasa en séjour dans la province kasaienne pour couvrir une campagne de vaccination.

L'agence CAA Kananga a commencé à se vider progressivement en début d'après-midi faute d'une solution à cette mesure d'interdiction qui ne manquera pas de peser sur la crédibilité de la compagnie aérienne dans un contexte de recrudescence de la concurrence avec l'arrivée de Congo Airways, la compagnie aérienne publique. " Il y a un mécontentement général de la population de Kananga. Certains des passagers se rendent à Kinshasa. Mais l'avion assure également d'autres liaisons, notamment celle en direction de Gemena en Équateur. Là aussi, les passagers sont bloqués.

Friday, December 11, 2015

L’aéroport international de Kisangani menacé de rupture de fourniture du carburant

L’aéroport international de Bangboka est menacé d’interruption de fourniture en Kérosène au cas où les autorités ne s’impliquent pas dans l’immédiat pour la réhabilitation du tronçon routier entre la station de stockage de carburant et lubrifiant installée à Simi – Simi et le centre – ville.
Le chef de base de Service d’entreposage des prioduits pétroliers du Congo (SEP-CONCO), André Mavinga qui a lancé ce SOS, vendredi dans une rencontre avec la presse, a souligné que le tronçon susmentionné d’environ 10 Kms est en dégradation très avancé, caractérisé par cinq (5) grands bourbiers, obstacles pour la circulation du véhicule citerne de 20 tonnes qui peut transporter 25.000 litres de jet 1 – 1 (Kilomètres), soit un total de 40 tonnes.

Vu l’impraticabilité actuelle de ce tronçon routier qui passe par le centre – ville de Kisangani vers l’aéroport de Bangboka, a poursuivi le chef de SEP – CONGO/Kisangani, il y a risque que dans les prochains jours son service soit dans l’impossibilité de desservir les avions en transit à Kisangani et autres entreprises pétrolières : FINA, COHYDRO etc. 
Source: ACP

Monday, December 7, 2015

Le PCA de la RVA en mission de travail à Kisangani

Le Pr Emile Bongeli, président du Conseil d’administration de la Régie des Voies Aériennes (RVA) est arrivé à Kisangani mardi 24 Novembre, en mission de travail de quelques jours.
Aussitôt après son arrivée, il a procédé à la visite des installations de l’Aéroport international de Bangboka, notamment la construction de la caserne anti – incendie, la tour de contrôle ainsi que la centrale électrique dont le transformateur de 400 KWA se trouve déjà sur place.
Pour le PCA de la Régie des Voies Aériennes, l’aéroport de Bangboka doit être complètement réhabilité pour répondre aux normes de l’Organisation International de l’Aviation Civile (OACI) vision du chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange.
En sa qualité de notable de la province de la Tshopo, Emile Bongeli a délié sa langue pour fustiger la situation catastrophique de l’état des infrastructures routières et autres. Ce qui a – t – il dit dénote de l’échec de filles et fils de la province au travail pour le développement.  

ACP Congo

Tuesday, December 1, 2015

Kongolo : le prix de billet d’avion au-dessus du seuil réglementaire

Les commerçants de Kongolo dans la province de Tanganyika demandent au gouvernement de faire appliquer les nouveaux tarifs aériens pour les vols qui desservent leur localité.
Se confiant à Radio Okapi, un commerçant qui voyage en avion sur ce trajet affirme ne pas comprendre pourquoi la compagnie africaine d’aviation (CAA), qui est la seule à desservir Kongolo pour le moment, fixe le prix des billets au-delà du seuil fixé dans l’arrêté du ministre de l’économie.
«Suivant l’arrêté ministériel, nous avons constaté que chez nous, rien n’a été respecté jusqu’à ce jour. Il y a quelque chose qui ne va  pas à la compagnie CAA. Je viens fraîchement de Kinshasa et j’ai payé de Kinshasa jusqu’à Kongolo plus de 840 dollars. Prenons encore par exemple la ligne Lubumbashi-Kongolo à vol d’oiseau, nous payons 415 dollars par rapport à quoi ?», s’interroge ce commerçant.
Selon lui, les décisions qui se prennent sur le plan national ne sont pas appliquées à l’intérieur du pays.  Le ministre congolais de l’Economie, Modeste Bahati Lukwebo avait  signé  le 18 août dernier, un arrêté qui consacre la baisse des prix des billets d'avion pour les vols domestiques à hauteur de 30% sur l'ensemble de la RDC.