News en bref

Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ligne de Mbuji-Mayi d’ici fin février; FlyCAA réceptionne un Airbus A321 pour l’exploitation des lignes domestiques; Un Airbus A320 de Congo Airways transporte des supporters congolais au Rwanda pour le CHAN 2016; des travaux majeurs prévus pour 2017à l’aéroport de MbujiMayi, Congo Airways prepare la sesserte de la ville de Mbandaka>

Monday, October 27, 2014

Sud-Kivu : un avion s’écrase près de l’aéroport de Shabunda

Deux membres de l’équipage ont été grièvement blessés dans le crash d’un avion cargo immatriculé 9Q-COT du type Let 410 de la compagnie Biega Air, samedi 25 octobre, à quelques minutes de son atterrissage à l’aéroport de Shabunda au Sud-Kivu. L’appareil s’est coupé en deux. Cet avion qui assure le transport des marchandises venait de Bukavu où il a décollé de l’aéroport de Kavumu vers 13 heures (GMT).
A 2 kilomètres de Shabunda-centre, il s’est écrasé après une heure de vol avec 1 500 kg de marchandises à son bord. Il a crashé dans une zone sous contrôle des miliciens Raïa Mutomboki.
Des sources de l’aéroport de Kavumu rapportent que le commandant de bord burundais et son copilote congolais sont grièvement blessés. Les marchandises seraient calcinées et l’appareil coupé en deux.Mais d’autres sources à Shabunda indiquent que le bagagiste de l’avion a également été blessé. Les mêmes sources rapportent que les marchandises ne sont pas endommagées et seraient placées sous le contrôle du 1010e régiment. Mais des sources militaires ne confirment pas cette information.

Thursday, October 16, 2014

CAA traîne Brussels Airlines en justice pour un avion endommage en Déc 2013

Sous le RC 109.613, la Compagnie Africaine d’Aviation (CAA) a attrait au Tribunal de Grande Instance de Gombe, la société Brussels Airlines afin d’obtenir le remboursement de toutes les dépenses effectuées lors de la réparation de son avion qui était endommagé dans la nuit du 12 au 13 décembre 2013, à l’aéroport international de N’Djili, par un engin d’assistance au sol de la société Brussels Airlines. Elle réclame des dommages et intérêts de l’ordre de 500.000 dollars, et 1 million 710.000 dollars de manque à gagner, etc. Après avoir entendu les moyens contradictoires de toutes les parties au procès, le tribunal des céans a pris la cause en délibéré. Le jugement sera rendu dans le délai légal.

Au cours de cette audience, les avocats de la partie civile CAA, ont fait savoir qu’il y a mauvaise foi dans le chef de la partie adverse pour avoir rejeté le règlement à l’amiable sollicité par leur cliente. Ils ont indiqué que, juste après cet accident, Brussels Airlines avait nié tous les faits mis à sa charge et ne veut pas réparer les préjudices causés par l’une de ses passerelles, qui avait endommagé le Boeing A 320 qui était stationné au parking de l’aéroport de N’Djili, à 23heures 33 minutes. 

Monday, October 6, 2014

Aéroport de Buta : du matériel de balisage attend toujours d’être installé

Plus de 16 tonnes de matériel VSAT remis par le gouvernement congolais en 2012 pour le balisage de l’aéroport de Buta en Province Orientale n’ont toujours pas été installées. La direction de la Régies des voies aériennes (RVA) à Buta a écrit au ministre congolais de Transport et Voies de communication pour lui demander d’ordonner d’installer ce matériel qui risque de se détériorer sans avoir été utilisé.
Ce matériel VSAT a coûté 2,5 millions de dollars américains. Il est arrivé à Buta au début de l’année 2012. Il n’attend qu’à être installé.Le commandant de la RVA à Buta affirme que cet équipement est important pour le balisage de la piste d’atterrissage et le contrôle des vols internationaux. « Grâce à ce matériel, la RVA est à même d’enregistrer le nombre et le type d’avions qui survolent le district du Bas Uélé », explique-t-il.

Le commandant de la RVA indique que ce matériel permettrait de facturer les survols de l’espace aérien congolais. « Un manque-à-gagner pour l’Etat congolais », se désole-t-il. Ce matériel est composé d’une dizaine de batteries et de plusieurs autres pièces électroniques, note la même source, craignant qu’il se détériore faute d’utilisation.  Informés, le vice-gouverneur ainsi que certains élus de la Province Orientale ont promis de rappeler le ministre du Transport et des Voies de communication sa promesse faite en avril dernier à Buta de faire installer ce matériel.