News en bref

Congo Airways pourrait de nouveau desservir la ligne de Mbuji-Mayi d’ici fin février; FlyCAA réceptionne un Airbus A321 pour l’exploitation des lignes domestiques; Un Airbus A320 de Congo Airways transporte des supporters congolais au Rwanda pour le CHAN 2016; des travaux majeurs prévus pour 2017à l’aéroport de MbujiMayi, Congo Airways prepare la sesserte de la ville de Mbandaka>

Monday, March 25, 2013

Construction d'un nouveau terminal passager temporaire à l'aéroport de N'djili

La compagnie française Alpha Airports qui s'était déjà vu confier le mandat de rénover l'aérogare de N’djili tel que précédemment décrit, vient de remporter un nouvel appel d'offres pour la construction d'une nouvelle aérogare temporaire à l'aéroport de Ndjili.

Le nouveau terminal sera essentiellement une aérogare modulaire temporaire qui devrait accueillir jusqu'à 1 millions de passagers par an et près de 600 passagers à l'heure.  D'après le DG de la compagnie, les travaux de faisabilité sont très bien avancés et la réception des matériaux de construction devraient se faire incessamment.  La livraison du bâtiment est prévue pour la fin de cette année 2013 pour un cout total de 22 millions de dollars.

Friday, March 15, 2013

Congo Brazza: Inauguration du siège social d'Air Cemac

Bien qu'en retard sur le programme de lancement officiel de ses activités pourtant prévus pour le début de cette année 2013, la compagnie aérienne Air Cemac vient de procéder à la réception ainsi que l'inauguration le Jeudi 07 Mars dernier d'un bâtiment flambant neuf de quatre étages, situé en plein centre ville de Brazzaville, tel que le rapporte le quotidien les dépêches de Brazzaville.
De l'acte constitutif de la compagnie Air Cemac, regroupant les six états de la Zone Franc d'Afrique Centrale (Cameroun, Gabon, Tchad, Congo Brazzaville, Guinée Équatoriale et la Republique Centre Africaine), le Gabon s'est vu confier le poste d'administrateur, tandis que le Congo B. devait abriter le siège de la nouvelle compagnie.
Les dirigeants de la compagnie aérienne affirme que tous les obstacles politiques sont présentement levés pour que la compagnie puisse débuter ses vols pour la fin de l'année 2013, avec l'aide du partenaire technique qu'est Air France qui détiendra 35% de la nouvelle entreprise.


Photo : Le siège d'Air Cémac.
(Copyright: Les Depeches de Brazaville)

Monday, March 11, 2013

L’aéroport de Nd’jili se refait une beauté

A la faveur du dernier sommet de la francophonie tenue a Kinshasa du 12 au 14 Octobre prochain, et en attendant la construction d’un nouvel aérogare, l’aéroport de Ndjili a subi un coup de balai et une cure de rajeunissement pour lui donner une image beaucoup plus accueillante et plus attractive.  Les travaux ont non seulement été exécutés à l’extérieur, mais aussi bien à l’intérieur du bâtiment principal.

Les travaux qui furent exécutés par la firme française Alpha Airport consistaient à renouveler les équipements de traitement des passagers et bagages, de la manutention, à installer de nouveaux abris de contrôle pour le départ et l’arrivée des passagers, d’installer le système d'information de vols, de la signalisation intérieure et extérieure ainsi que des équipements de sécurité pour répondre aux exigences internationales en matière d’aviation.  Il sied aussi de noter que la façade extérieure de l’aérogare fut revêtue d’une couche en verre qui lui donne des apparences plus moderne et accueillante.

Voir les photos plus-bas.


Facade principale de l'aerogare recouverte en verre (Copyright Alpha Airport Picture)

Facade principale de l'aerogare recouverte en verre (JJmutax)

Salle d'attente depart vols internationaux (Copyright Alpha Airport Picture)

Salle d'attente depart vols internationaux (Copyright Alpha Airport Picture)

Abri de controle depart et arrivee (Copyright Alpha Airport Picture)

Tuesday, March 5, 2013

Crash du Fokker 50 de CAA à Goma: bilan définitif 6 morts

Près de 24 heures après le crash du Fokker 50 de la compagnie CAA, le bilan provisoire s’établit désormais à 6 morts, incluant l’équipage et 3 survivants.  Ce bilan est bien en deca des premiers bilans initialement avances ou l’on parlait d’une trentaine de morts.  Cela s’explique par le fait que bon nombre des passagers qui avaient embarqués à partir de Lodja avaient débarqué dans les escales qui précédaient Goma.

L’on apprend aussi qu’aucun des appareils de la compagnie CAA n’est assuré par la Société Nationale d’Assurance (SONAS), ce qui est contraire a la législation congolaise, car la SONAS jouit de l’exclusivisité en matière d’assurances en RDC.  Pour des raisons qui lui sont propres, CAA a décidé de faire assurer ses avions par une firme basée en dehors de la RDC.  Les prochains jours devraient nous en dire plus sur les causes réelles de l’accident et sur le cas d’indemnisation des passagers. 

Monday, March 4, 2013

CAA: crash d'un avion de type Fokker 50 à Goma

Un avion de ligne de type Fokker 50 appartenant à la compagnie africaine d’aviation (CAA) avec a son bord une cinquantaine de passagers s’est écrasé près de l’aéroport de Goma en début de soirée alors que l’appareil amorçait sa descente.  L’aéroport qui revenait de la ville de Lodja au Kasai Oriental se dirigeait vers la ville de Goma dans la province du Nord-Kivu.  Les premiers bilans parlent d’une quarantaine de morts et de trois survivants sortis des décombres de l’appareil complètement abimés.  Le manque de moyens de secours adéquats, ainsi que l’obscurité ne semblent pas favoriser l’organisation des secours.  Les conditions météorologiques pourraient être à la base de cet accident.
Les casques bleus de la MONUSCO seraient aussi en train d’apporter leur aide aux opérations de recherche des survivants.  Il sied de rappeler que CAA disposait avant ce crash de 4 appareils de type Fokker 50, en plus de 3 Airbus de type 320 et d’un Fokker 100.
Cet accident est le premier accident majeur à avoir endeuillé la RDC pour cette année 2013.  Contrairement aux années précédentes, l’année 2012 fut une année ayant connu peu d’accidents majeurs en RDC avec mort d’hommes.  La RDC détient malheureusement un triste record en matière de sécurité aérienne, en dépit des efforts consentis récemment.  Toutes les compagnies aériennes de la RDC sont interdites de vol dans l’espace européen.

Sunday, March 3, 2013

Korongo Airlines : deuxième incident technique et annulation de vol en un mois

Décidemment les choses semblent mal allées pour la compagnie Korongo Airlines. Après une panne technique ayant conduit à l’annulation du vol du samedi 3 Février dernier sur son Boeing 737-300, un autre problème mécanique a forcé la compagnie aérienne a annuler ses vols entre Lubumbashi et Kinshasa le 19 et 20 Février dernier.

Des informations fournies par la compagnie, il s’avère que le problème serait dû a une défectuosité du voyant d’indicateur d’incendie sur un des moteurs, qui se déclenchait sans cause apparente lors du de la procédure du checklist, avant la mise en marche des moteurs.Vu que la pièce n’a pu être réparée et par mesures de sécurité, les vols prévus Mercredi et Jeudi furent annulés jusqu'au remplacement de la pièce défectueuse, ce qui fut fait dans les deux prochains jours.

Tous ces incidents d’apparence mineure a répétition continue a alimenter les rumeurs sur la viabilité de la compagnie, rumeurs qui semble t-il seraient distillées et alimentées par la compétition qui n’a jamais caché son averse à la venue de Korongo Airlines. La compagnie a non seulement fait une mise au point sur son site internet, mais a aussi publie une lettre d’encouragement provenant d’un passager sur le vol qui a fait demi-tour à Lubumbashi le 2 Février dernier.Espérant que le mois de Mars soit beaucoup plus chanceux que le mois de Février ne l’a été.

Plus de détails dans l’article du journal l’avenir.

Friday, March 1, 2013

RD Congo: ne nouvelle compagnie aérienne nationale pour Juin 2013

Dans une entrevue à la télévision nationale congolaise la RTNC, lors d'une émission sur l'état des transports en République Démocratique du Congo, le ministre des transports Justin Kalunga a affirmé que les changements entamés dans le secteur aéronautique en RDC suivaient bel et bien leurs cours et qu'il restait optimiste quant à la suite des choses.  Le ministre a affirmé que les travaux de modernisation des infrastructures aéroportuaires, engagés avec le concours de la Banque Africaine de Développement (BAD) étaient bien avancés à Kinshasa avec la construction de la nouvelle tour de contrôle, d'une caserne anti-incendie, le bloc technique ainsi que la centrale électrique.  En ce qui concerne la piste d'atterrissage qui avait été refaite au mois de Septembre dernier à l'occasion du sommet de la francophonie, une dernière couche de roulement sera appliquée dans les prochaines semaines pour compléter le travail.  Un nouveau terminal passager sera aussi construit dans les prochains mois.